Le remboursement de l’ostéopathie

Comment est remboursée l’ostéopathie ?

Une consultation chez un ostéopathe n’est pas remboursée par la sécurité sociale:

Aujourd’hui, la sécurité sociale ne reconnaît pas l’ostéopathie comme une pratique vraiment efficace. Trop peu de gens sont informées sur les procédures de remboursement de l’ostéopathie, mais aussi et surtout de son efficacité. Ainsi, beaucoup d’individus renoncent à consulter un ostéopathe malgré une sciatique qui les fait souffrir, des lombaires ou des cervicales bloquées les exposant à des douleurs chroniques, des céphalées (migraines)…. Sachant que pour une vertèbre déplacée, une sciatique ou une l’inflammation causées par un mauvais positionnement du squelette prendre des anti inflammatoires c’est un peu reculer pour mieux sauter.

Les questionnements sur le remboursement de cette thérapie manuelle sont aussi à l’origine d’une médecine à deux vitesses, instaurant une ségrégation monétaire entre les riches qui peuvent se permettre les soins d’un ostéopathe et les pauvres qui ne peuvent se permettrent de profiter de ce genre de pratique, trop chère et qui n’a pas encore fait ses preuves dans le monde scientifique.

Consulter un médecin-ostéopathe ou un kiné-ostéopathe pour obtenir le remboursement n’est pas légal:

Or, pour que cette médecine manuelle soit remboursé, il est important que le praticien devienne un professionnel de santé et ce n’est pas toujours légale. Aussi, même si les Français plébiscitent l’ostéopathie, elle n’est pas remboursée par l’Assurance maladie. Certains kinésithérapeutes se sont mis à l’ostéopathie et la pratiquent durant leurs séances tout en facturant une consultation de kinésithérapie. Cette pratique peu légale se multiplie malgré les sanctions qui portent sur les kinésithérapeutes. Aujourd’hui, l’unique solution pour se faire rembourser un acte d’ostéopathie est de contracter une mutuelle santé.

L’ostéopathie toujours mieux remboursée par les mutuelles santé

Heureusement, les mutuelles ont pris le relais concernant le remboursement de l’ostéopathie. C’est pourquoi elles ont fait le choix de rembourser une partie de ces actes. Parfois, il est possible cependant de prendre des options dites de renfort pour un remboursement encore plus important-de l’action de l’ostéopathie.

Les mutuelles procèdent de deux manières distinctes pour rembourser les actes de médecine douce. Certains ont fait le choix d’accorder à leurs clients un forfait annuel qui peut s’élever à plusieurs dizaines voire plusieurs centaines d’euros selon l’option souscrite. D’autres, en revanche, offrent un retour sur la séance. Souvent, le montant du remboursement est de 25 à 30 euros et pour 3 ou 4 séances dans l’année.

Attention cependant, certains de ces mutuelles remboursent les actes d’ostéopathie que si le professionnel est diplômé quand les autres ne prennent en charge que les frais de praticien inscrit au Registre des Ostéopathes de France. Si vous avez recours à un ostéopathe de manière régulière, il est souhaitable de lire attentivement votre contrat de mutuelle santé et de vérifier les différentes options.

Remboursement mutuelle
4.7 (93.33%) 3 votes

Les techniques ostéopathiques

Les techniques ostéopathiques demande un effort partagé entre le patient et le praticien, ces techniques agissent sur le système locomoteur en réajustant des os mal positionner mais aussi et surtout sur le système nerveux.

Législation de l’ostéopathie en France

Le Parlement européen a voté le 9 mai 1997 une “résolution” en faveur de sept médecines non conventionnelles: chiropraxie, médecine anthroposophique, médecine traditionnelle chinoise dont acupuncture, ostéopathie, naturopathie et phytothérapie, shiatsu.

L’Ostéopathie viscérale

Le but de l'ostéopathie viscérale est de recréer, d'harmoniser et d'augmenter la communication proprioceptive dans le corps, afin d'améliorer son mécanisme interne pour une santé optimale.

L’Ostéopathie craniene

L'ostéopathie crânienne est l'étude de l'anatomie et de la physiologie du crâne, du système nerveux central, du liquide céphalorachidien et de leurs relations avec l'ensemble du corps et particulièrement le cou.

Histoire de l’ostéopathie

C’est le 22 juin 1874 dans le middle West américain dans un contexte médical plus proche des descriptions de Molière que de la médecine actuel, que Andrew Taylor Still invente l'ostéopathie.

Déroulement d’une séance d’ostéopathie

Une séance d'ostéopathie dure plus ou moins une heure selon les praticiens et la demande thérapeutique. Celle ci débute dès votre entrée dans le cabinet et le praticien vous invite a le suivre de la salle d'attente vers la salle d'examen.

at risus massa in elit. eget accumsan Praesent mattis venenatis, pulvinar