La consultation: Déroulement d’une séance d’ostéopathie

Comment se déroule une consultation d’ostéopathie ?

Une séance d’ostéopathie dure plus ou moins une heure selon les praticiens et la demande thérapeutique. Elle commence dès votre entrée dans le cabinet quand le praticient vous invite a le suivre de la salle d’attente vers la salle d’examen. Il observe deja  la façon dont vous vous déplacez notamment le passage de la position assise a la position debout et inversement. Une consultation à domicile peut être envisagée si le patient est en urgence ou exprime des difficultés à se déplacer.

Elle se déroule en trois temps clefs:

L’anamnèse ou interrogatoire:

L’anamnèse commune a toute démarche thérapeutique consiste en un dialogue entre patient et thérapeute ou ce dernier recherche toute piste susceptible de l’aider a poser un ou plusieurs diagnostiques hypothétiques. Cet échange permet au praticien de recueillir des informations sur votre état civile (vos coordonnée mais surtout votre activité professionnel), vos antécédents médicaux et parcours de soin éventuel (familiaux, médicamenteux, traumatique et chirurgicale), votre mode de vie (sportif, sédentaire…) puis sur votre motif de consultation. Il s’intéressera tout particulièrement a la raison vous ayant poussé a venir le consulter, ceci étant généralement la douleur et les troubles associés ou non, les positions douloureuses et celles qui vous soulages. Parfois il sera amené a vous poser certaine question gênante, fort heureusement celui ci saura en générale vous mettre a l’aise en usant d’humour mesuré et d’empathie.

L’examen clinique:

L’examen clinique se déroule en deux temps distinct:

  • L’examen médicale et orthopédique:

Il permet d’affirmer ou non et d’objectiver les diagnostiques théoriques posées a l’anamnèse afin d’aboutir a un diagnostique final. Pour cela l’ostéopathe va chercher à reproduire la douleur décrite lors de l’anamnèse afin de déterminer l’existence ou non de lésions osseuses, musculaires, ligamentaires, nerveuse, vasculaire et ainsi que d’éventuel contre indications… Pour se faire l’ostéopathe utilise des tests orthopédiques et médicaux. A l’issue de ces test, l’ostéopathe peut être amener a demander un avis médical et radiologique selon la situation.

  • L’examen et les tests ostéopathiques:

Enfin a l’aide des informations récoltées lors de l’anamnèse et de l’examen médicale, l’ostéopathe va évaluer les différentes mobilité et réaliser un diagnostique ostéopathique.

Par la palpation et la mobilisation des différentes structures anatomiques du corps humain, l’ostéopathe évalue la qualité tissulaire du patient ainsi que d’éventuel anomalies anatomiques. L’ostéopathe va évaluer les mobilités des différentes articulations, organes et viscères du corps humain. Il s’intéresse également à la tonicité musculaire qui lui donne de précieuses informations pour la suite du traitement.

Le traitement ostéopathique:

Enfin le traitement ostéopathique restaure la mobilité au corps. Pour cela l’ostéopathe dispose de plusieurs panels de techniques ostéopathiques par des manipulations douces, rythmique et parfois HVBA (cracking). L’ostéopathe cherche à détendre les muscles trop toniques, travailler la souplesse des articulations et rétablir un certain équilibre du corps.

Déroulement d’une séance d’ostéopathie
4.4 (88%) 5 votes

Remboursement mutuelle

Aujourd'hui, la sécurité sociale ne reconnaît pas l’ostéopathie comme une pratique vraiment efficace. Trop peu de gens sont informées sur les procédures de remboursement de l'ostéopathie, mais aussi et surtout de son efficacité.

Les techniques ostéopathiques

Les techniques ostéopathiques demande un effort partagé entre le patient et le praticien, ces techniques agissent sur le système locomoteur en réajustant des os mal positionner mais aussi et surtout sur le système nerveux.

Législation de l’ostéopathie en France

Le Parlement européen a voté le 9 mai 1997 une “résolution” en faveur de sept médecines non conventionnelles: chiropraxie, médecine anthroposophique, médecine traditionnelle chinoise dont acupuncture, ostéopathie, naturopathie et phytothérapie, shiatsu.

L’Ostéopathie viscérale

Le but de l'ostéopathie viscérale est de recréer, d'harmoniser et d'augmenter la communication proprioceptive dans le corps, afin d'améliorer son mécanisme interne pour une santé optimale.

L’Ostéopathie craniene

L'ostéopathie crânienne est l'étude de l'anatomie et de la physiologie du crâne, du système nerveux central, du liquide céphalorachidien et de leurs relations avec l'ensemble du corps et particulièrement le cou.

Histoire de l’ostéopathie

C’est le 22 juin 1874 dans le middle West américain dans un contexte médical plus proche des descriptions de Molière que de la médecine actuel, que Andrew Taylor Still invente l'ostéopathie.

ut Curabitur adipiscing sem, facilisis elementum tempus id ut