Traitement ostéopathique d’une douleur de l’épaule

Ce que la plupart des gens appellent l’épaule est en réalité plusieurs articulations qui se combinent avec les tendons et les muscles pour permettre un large éventail de mouvements dans le bras – du grattage du dos au lancer parfait.
La mobilité a cependant son prix. Elle peut entraîner une augmentation des problèmes d’instabilité ou d’impact des tissus mous ou des structures osseuses de l’épaule, ce qui peut entraîner des douleurs. Vous pouvez ressentir de la douleur lorsque vous bougez l’épaule, ou a tout moment. La douleur peut être temporaire ou peut se poursuivre et nécessiter un diagnostic et un traitement médical.
Cet article explique certaines des pathologies courantes de douleurs à l’épaule, ainsi que certaines options de traitement générales. Votre ostéopathe peut vous donner des informations plus détaillées sur votre douleur à l’épaule.

1. anatomie normale de l’épaule

Cette illustration de l’épaule met en évidence les principales composantes de l’articulation.
L’épaule est composée de trois os : l’os du bras (humérus), l’omoplate (scapula) et la clavicule (clavicule).
La tête de l’humérus s’insère dans une cavité arrondie de l’omoplate: la glène scapulaire ou cavité glénoïdienne. Une multitude de muscles et de tendons maintient l’os du bras centré dans la cavité de l’épaule. Ces tissus sont appelés la coiffe des rotateurs, ils recouvrent la tête de l’humérus et l’attachent à l’omoplate.

1. Symptomes de la douleurs de l’épaule:

  • La douleur peut être constante ou avec certains mouvements de l’épaule.
  • Il peut y avoir une faiblesse de l’épaule avec certains mouvements.
  • La douleur peut être plus importante la nuit et peut vous réveiller la nuit.
  • La douleur peut se référer/voyager le long du bras ou dans la poitrine ou le dos.

2. Cause de la douleur de l’épaule:

La plupart des problèmes d’épaule se répartissent en quatre grandes catégories :

  • Inflammation des tendons (bursite ou tendinite) ou déchirure des tendons.
  • Instabilité
  • Arthrite
  • Fracture (os fracturé)

D’autres causes beaucoup moins fréquentes de douleurs à l’épaule sont les tumeurs et les infections.

1. La bursite subacromial

Les bourses synovial sont de petits sacs remplis de liquide qui se trouvent dans les articulations de tout le corps, y compris l’épaule. Ils servent de coussins entre les os et les tissus mous sus-jacents et aident à réduire la friction entre les muscles glissants et l’os.
Parfois, une utilisation excessive de l’épaule entraîne une inflammation et un gonflement de la bourse entre la coiffe des rotateurs et une partie de l’omoplate connue sous le nom d’acromion. Le résultat est une affection est connue sous le nom de bursite subacromiale.
La bursite est souvent associée à une tendinite de la coiffe des rotateurs. Les nombreux tissus de l’épaule peuvent devenir enflammés et douloureux. De nombreuses activités quotidiennes, comme se peigner les cheveux ou s’habiller, peuvent devenir difficiles.

2. La tendinite de l’épaule

Un tendon est un cordon qui relie le muscle à l’os. La plupart des tendinites sont le résultat d’une inflammation du tendon.
Il existe deux types de tendinite :

  • La tendinite aiguë. Un lancer excessif de balle ou d’autres activités aériennes pendant le travail ou le sport peut entraîner une tendinite aiguë.
  • La tendinite chronique. Les maladies dégénératives comme l’arthrite ou l’usure répétitive due à l’âge peuvent mener à une tendinite chronique.

Les tendons les plus fréquemment touchés dans l’épaule sont les cinq tendons de la coiffe des rotateurs et l’un des tendons du biceps. La coiffe des rotateurs est composée de cinq petits muscles et de leurs tendons qui recouvrent la tête de l’os du bras et la maintiennent dans la cavité de l’épaule. La coiffe des rotateurs aide à assurer le mouvement et la stabilité de l’épaule.

3. Déchirement d’un tendon de la coiffe des rotateurs

Le fendillement et la déchirure des tendons peuvent résulter d’une blessure aiguë ou de changements dégénératifs dans les tendons en raison de l’âge avancé, d’une surutilisation et de l’usure à long terme ou d’une blessure soudaine. Ces déchirures peuvent être partielles ou séparer complètement le tendon de sa fixation à l’os. Dans la plupart des cas de déchirures complètes, le tendon est arraché de son attache à l’os. Les blessures aux tendons des rotateurs et des biceps sont parmi les plus fréquentes.

4. Le conflit d’épaule

L’impaction de l’épaule se produit lorsque le haut de l’omoplate (acromion) exerce une pression sur les tissus mous sous-jacents lorsque le bras est soulevé du corps. Lorsque le bras est levé, l’acromion se frotte contre les tendons de la coiffe des rotateurs et la bourse. Cela peut entraîner une bursite et une tendinite, causant de la douleur et limitant le mouvement.

5. L’instabilité/luxation de l’épaule:

L’instabilité de l’épaule se produit lorsque la tête de l’humérus est brusquement éjectée de la cavité de l’épaule (glene scapulaire). Cela peut se produire à la suite d’une blessure soudaine ou d’une surutilisation. Les dislocations de l’épaule peuvent être partielles, la tête de l’humérus ne sortant que partiellement de la cavité. C’est ce qu’on appelle une subluxation. Une dislocation complète signifie que la tête sort complètement de la glene scapulaire. Une fois que les ligaments, les tendons et les muscles autour de l’épaule sont distendus, les luxations peuvent se répéter. Les dislocations récurrentes, qui peuvent être partielles ou complètes, causent de la douleur et de l’instabilité lorsque vous levez votre bras ou que vous l’éloignez de votre corps. Les épisodes répétés de subluxations ou de dislocations entraînent un risque accru d’arthrite dans l’articulation.

6. L’arthrose de l’épaule:

La douleur à l’épaule peut aussi résulter de l’arthrose. Il existe de nombreux types d’arthrose, c’est une maladie dégénérative du cartilage. Les symptômes tels que l’enflure, la douleur et la raideur commencent généralement à l’âge moyen. L’arthrose se développe lentement et la douleur qu’elle cause s’aggrave avec le temps.
L’arthrose peut être liée à des blessures sportives ou professionnelles ou à un syndrome de surutilisation. D’autres types d’arthrite peuvent être liés à des déchirures de la coiffe des rotateurs, à une infection ou à une inflammation de la muqueuse articulaire.
Souvent, les gens évitent les mouvements de l’épaule pour tenter de réduire la douleur arthritique. Cela entraîne parfois un resserrement ou un raidissement des parties des tissus mous de l’articulation, causant par la suite une restriction douloureuse du mouvement.

7. Les fractures de l’épaule

Les fractures de l’épaule impliquent généralement la clavicule (clavicule), l’humérus (os du bras) et l’omoplate (omoplate).
Les fractures de l’épaule chez les patients âgés sont souvent le résultat d’une chute de hauteur debout. Chez les patients plus jeunes, les fractures de l’épaule sont souvent causées par une blessure à haute énergie, comme un accident de voiture ou une blessure sportive de contact.
Les fractures causent souvent de fortes douleurs, de l’oedem et des ecchymoses au niveau de l’épaule.

8. L’épaule gelée ou capsulite rétractile

C’est le raidissement douloureux et progressif de la capsule de l’épaule (le tissu qui entoure votre épaule) et l’épaule peut souvent devenir si rigide et douloureuse qu’elle limite votre capacité d’utiliser votre bras dans vos activités quotidiennes.

9. Les douleurs projetés à l’épaule

La douleur est ressentie dans une zone éloignée de la blessure ou du problème réel, par exemple, la douleur à l’épaule qui est habituellement référée par le cou ou le haut du dos. On pensera notamment au douleur projeté qui proviennent du cœur et des cervicales, qui nécessite une prise en charge dans les meilleurs délais.

3. Diagnostique de la douleur de l’épaule

Dans le cas d’une blessure aiguë causant une douleur intense, consultez un professionnel de santé dès que possible. Si la douleur est moins intense, il peut être préférable de se reposer quelques jours pour voir si le temps résoudra le problème. Si les symptômes persistent, consultez un médecin.
Votre ostéopathe effectuera une évaluation approfondie afin de déterminer la cause de votre douleur à l’épaule et de vous offrir des options de traitement.

1. Antécédents médicaux

La première étape de l’évaluation est un historique médical complet. Votre ostéopathe peut vous demander comment et quand la douleur a commencé, si elle s’est déjà produite et comment elle a été traitée, ainsi que d’autres questions pour vous aider à déterminer votre état de santé général et les causes possibles de votre problème d’épaule. Étant donné que la plupart des pathologies de l’épaule sont aggravées ou soulagées par des activités spécifiques, un historique médical peut être un outil précieux pour trouver la source de votre douleur.

2. Examen physique

Un examen complet sera nécessaire pour déterminer les causes de vos douleurs à l’épaule. Votre ostéopathe recherchera les anomalies physiques, les œdèmes, les déformations ou les faiblesses musculaires et vérifiera les zones douloureuses. Il ou elle observera l’amplitude des mouvements et la force de vos épaules.

3. Imagerie:

Votre ostéopathe peut demander à un médecin de realiser des tests radiologique si la cause du problème est floue ou en cas de suspicion de pathologie grave.
Des radios. Ces photos montreront toutes les blessures aux os qui composent votre articulation de l’épaule.
Imagerie par résonance magnétique (IRM) et ultrasons. Ces études d’imagerie permettent d’obtenir de meilleures images des tissus mous. L’IRM peut aider votre médecin à identifier les blessures aux ligaments et tendons entourant votre articulation de l’épaule.
Tomodensitométrie (tomodensitométrie). Cet outil combine les rayons X avec la technologie informatique pour produire une vue très détaillée des os dans la région de l’épaule.
Électromyogramme. Votre médecin peut demander un test, tel qu’un EMG (électromyogramme), pour évaluer la fonction nerveuse.
Arthroscopie. Dans cette intervention chirurgicale, votre médecin regarde à l’intérieur de l’articulation à l’aide d’une caméra à fibre optique. L’arthroscopie peut montrer des lésions des tissus mous qui ne ressortent pas de l’examen physique, des radiographies et d’autres tests. En plus d’aider à trouver la cause de la douleur, l’arthroscopie peut être utilisée pour corriger le problème.

4. Traitement de la douleur d’épaule:

1. Changements d’activité

Le traitement comprend généralement au repos, la modification de vos activités et la physiothérapie pour vous aider à améliorer la force et la souplesse de l’épaule. Des solutions de bon sens, comme éviter les surmenage ou les activités auxquelles vous ne participez pas normalement, peuvent aider à prévenir les douleurs à l’épaule.

2. Médicaments

Votre médecin peut vous prescrire des médicaments pour réduire l’inflammation et la douleur. Si un médicament est prescrit pour soulager la douleur, il ne doit être pris que selon les directives. Votre médecin peut également recommander des injections de médicaments anesthésiants ou de stéroïdes pour soulager la douleur.

3. Chirurgie

Une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour résoudre certains problèmes d’épaule. Cependant, la grande majorité des patients souffrant de douleurs à l’épaule répondent à des méthodes de traitement simples telles que la modification des activités, le repos, l’exercice et la médication.
Certains types de problèmes d’épaule, comme les luxations à répétition et certaines déchirures de la coiffe des rotateurs, peuvent ne pas bénéficier de l’exercice. Dans ces cas, la chirurgie peut être recommandée assez tôt.
La chirurgie peut comprendre l’arthroscopie pour enlever des tissus cicatriciels ou réparer des tissus déchirés, ou des procédures ouvertes traditionnelles pour des reconstructions plus importantes ou le remplacement de l’épaule.

4. Traitement ostéopathique de la tendinite de l’épaule

Tout d’abord, obtenir un diagnostic fonctionnel est crucial, c’est là que vous avez particulièrement besoin de nous. Le traitement vise à réduire l’inflammation, à en évaluer la cause et à prévenir la récidive.
Nous évaluerons votre posture, la stabilité de l’épaule, la résistance de la coiffe des rotateurs, l’ergonomie et la technique.
L’objectif initial est de réduire l’inflammation et la douleur, afin que vous puissiez soulever et utiliser votre bras confortablement. Deuxièmement, il est important de retrouver toute l’amplitude des mouvements, ce qui peut prendre quelques semaines. Votre ostéopathe vous aidera à retrouver l’amplitude des mouvements grâce à des techniques de mobilisation des tissus mous, de mobilisation des articulations et de certains étirements et exercices à la maison.
Lorsque l’articulation de l’épaule est mobile, la restauration du contrôle et de la force scapulaire est la priorité suivante, suivie d’un retour fonctionnel aux exercices de sport/travail. Tout ce processus exige beaucoup de compétences professionnelles. Le retour à 100% prendra beaucoup moins de temps si vous obtenez de bons conseils et un bon traitement.

Pour résumer:

  • Les problèmes d’épaule sont souvent complexes et peuvent prendre beaucoup de temps à résoudre. Un ostéopathe travaillera avec vous pour essayer de comprendre la cause de votre problème d’épaule.
  • Selon votre âge, votre condition physique et le diagnostique, nous pouvons utiliser une variété de techniques de massage, d’articulation rythmique et d’étirement pour essayer d’améliorer le mouvement de votre épaule et de réduire la tension dans les muscles tendus.
  • Le traitement est différent pour chaque individu et nous pouvons masser et relâcher les articulations du cou, du haut et du milieu du dos et de l’omoplate d’épaule et parfois du bas du dos et des hanches si nous sentons qu’elles contribuent à votre douleur à l’épaule.
  • Nous pouvons offrir des exercices spécifiques de renforcement ou de relâchement de l’épaule et offrir des conseils sur la posture et la façon dont vous utilisez votre épaule et les habitudes de vie qui peuvent contribuer à votre problème d’épaule.
  • Des radiographies, des scanners ou d’autres tests peuvent être nécessaires pour établir un diagnostic et nous pouvons vous référer à votre médecin généraliste pour tout autre traitement.
L’ostéopathie contre la douleur de l’épaule
4.2 (84%) 5 votes
nec Praesent ultricies id et, Curabitur id, Donec ut elit. mattis