L’Ostéopathie contre l’hernie discale: Un disque qui ne tourne pas rond

illustration disque
En France, 50 à 70% de la population souffre de « mal de dos ». Très pénible, douloureuse et souvent invalidante, derrière de nombreuses douleurs de dos peut se cacher une hernie discale. La douleur est intense et souvent accompagné de sciatique ou d’autres sensations électriques descendant dans la jambe. Elle se déclenche le plus souvent après un port de charge.

Qu’est ce qu’un disque intervertébral:

La colonne vertébrale se compose de 24 vertèbres, avec des disques qui s’intercalent entre chaque vertèbre.
Cette colonne ou chaine poly articulé doit répondre à deux fonctions de protection essentielles:
            -Former un canal vertébral osseux où transite la moelle épinière et les racines nerveuses qui sortent entre deux vertèbres.
            -Amortir les chocs grâce aux disques gélatineux contenu dans une coque fibreuse
dessin explicatif hernie discale
 Lors d’un effort cette coque peut s’abîmer et s’altérer, le contenu du disque s’échappe : c’est l’hernie discale.
Si d’aventure le contenu du disque venait à toucher la moelle épinière ou les nerfs,
c’est la sciatique, la cruralgie, le syndrome de la queue de cheval…
Pas étonnant alors que l’hernie discale représente la première cause de prescription d’anti inflammatoire en France.

Comment est affirmé le diagnostique d’une lésion discale ?

Il commence par une forte suspicion clinique:
La douleur apparaît brusquement lors de la toux, du rire et de la défécation.
Elle est exacerbé lorsque l’on se penche en avant comme lorsque l’on essai de toucher le sol les jambes tendu.
La douleur est accompagnée de signe nerveux comme des sensations électriques, des pertes de forces et des pertes de sensibilités dans la jambe.
Cette suspicion est ensuite confirmé par une imagerie ou un électromyogramme en cas de complication, d’évolution rapide, de récidives ou de symptôme neurologique important.
radiologie imagerie hernie discale

Une hernie discale est elle douloureuse ?

En touchant directement le système nerveux (le système de gestion de la douleur) on comprend rapidement pourquoi l’hernie discale peut rapidement devenir douloureusement insupportable…
Cependant d’intense douleur sont également décrite dans les atteintes discales sans atteinte nerveuse.

Combien de temps dure une hernie discale ?

Dans la plupart des cas les douleurs cessent spontanément entre un mois et un mois et demi. Malheureusement souvent ce sont des douleurs qui peuvent se prolonger sur une durée de plus de six mois.

Quel est le traitement d’une douleur discale ?

Dans la plupart des cas des anti-inflammatoires, des antalgiques prescrit par votre médecin.
Ménagez vous et prenez du repos surtout dans les premiers jours.
Corrigez certaines habitudes:
-Interdisez vous la cyphose lombaire
-Apprenez à plier les jambes et venir poser un genoux au sol lorsque vous allez chercher un objet au sol.
-Gainez votre dos.
Si la douleur reste insupportable malgré les médicaments, une infiltration/injection de corticoïde peut être nécessaire
La chirurgie est indiqué dans les cas les plus grave, récidivent et invalidante sur de longue période mais est à éviter dans la mesure du possible. Comme toute opération elle comporte des risques et il peut s’en suivre une longue convalescence.

Comment l’ostéopathie peut vous aider en cas d’hernie discale ?

Trois thérapeutiques sont intéressantes lorsqu’il ne s’agit pas d’hernie compliqué ou chronique récidivante (soit environs 80% des hernies):
– Travailler sur la contracture réflexe de votre dos vous apportera un mieux immédiat
– En équilibrant la posture, l’ostéopathe aide à une meilleur répartition des charges sur les disques.
– Muscler votre dos.
L’Ostéopathie contre l’hernie discale
4.5 (90%) 2 votes

Praesent luctus elementum risus. quis neque. leo adipiscing